Accueil Actualités L'élevage 10/10/18 : Au revoir mes petites mamies...
10/10/18 : Au revoir mes petites mamies...

Ma Cannelle… le 14 octobre 2017 tu rejoignais les étoiles emportée par un cancer du foie. Toi qui as toujours été si fière et droite, tu es restée forte et digne, jusqu’au bout. Un an plus tard, je n’ai toujours pas accepté ton absence, toi le bras droit de ta maman Arissa, ma warrior, ma balafrée, ma princesse Xena qui recadrait notre petit monde avec rigueur (parfois un peu trop)

 

Ce samedi 06 octobre, ma Carthame, tu as rejoint ta sœur, la sentence est tombée tel un couperet que je n’ai pas vu venir. Ma petite saucisse, mon ombre qui ne savait pas rester en extérieur si je n’y étais pas, mon cochon qui prenait son bain de boue quotidien (frustrée en pleine canicule !), toi aussi élément régulateur aux côtés de ta maman, tu étais un pilier fondateur de la meute.

Vous étiez toutes deux les bras droits d’Arissa dans la gestion de la meute, un sacré trio de tête avec Arissa en chef suprême, mes 3 mamies ronchons, celles dont tous les loulous détournaient le regard tellement vous en imposiez… 

Et ce mardi 09, comme si mon cœur n’était pas encore assez en miettes, c’est toi mon Arissa qui est partie rejoindre tes filles sur la comète étoilée du Bouquet. Tu les as accompagnées le moment venu, tu m’as soutenue jusqu’au bout pour je tienne le coup, avant de tirer ta révérence, avec une force dont j’aimerais avoir le centième, malgré une santé qui s’était fragilisée au cours de ces derniers mois. Ma Reine Mère, je t’ai dit avec humour il y a bien longtemps « Toi ? tu les enterreras tous ! » Je ne pensais pas si bien dire, tu en as vu s’éteindre avant toi… Tu règnes à présent sur le royaume de mes invisibles, la plus grosse étoile en tête de toute la troupe que tu as pilotée. Ma toute première louloute, tu les as tous connus, tu les as tous canalisés… tu veilleras de là-haut sur les générations suivantes, et ronchonne toujours aussi fort s’il te plait, que je puisse t’entendre encore de temps en temps !!!

J’ai tout appris à tes côtés, et tu m’en as tellement appris ! Tu as fait moitié de mon boulot en éduquant d’une patte ferme des centaines de loulous. Tu es à la tête de la plupart de mes lignées, 6 générations te succédant actuellement à la maison. Jusqu’à ton dernier souffle, tu as tenu ta place de chef en t’imposant sans lutte (pour ça, Cannelle adorait prendre le relais…), d’un simple regard, d’une simple posture, ou d’un grognement qui te venait du fin-fond des poumons, celui bien spécifique qui a fait bondir plus d’un client ! Toi mon alpha, celle qui après le départ de V’vazabi, a expliqué à tous les mâles qu’il était inutile de s’énerver pour prendre sa place, que tu n’avais pas besoin d’un autre mâle alpha pour mener la danse, depuis 5 ans, tu étais seule à trôner en haut de la pyramide, avec tes deux filles dans ton ombre. Avec un tel comportement soudé de mères en filles sur les générations qui te succèdent, voilà pourquoi j’appelle ta grande famille organisée « la Mafia ».

Aujourd’hui la Mafia a perdu son trio de tête, et il va nous falloir tous réapprendre à vivre sans vous. C’est un vide sidéral que vous laissez là, mes filles, même si je sais que vous n’êtes pas bien loin, c’est terrible de ne plus vous voir. 
L’an passé, Danette avait repris le flambeau derrière sa maman Cannelle, la passation de pouvoir s’est faite naturellement, le temps de le dire ! Aujourd’hui, elle fête ses 10 ans, et je vois bien dans son regard qu’elle est aussi paumée que moi. Succéder à sa mère, c’est un fait, mais se retrouver en 3 jours de temps sans ses deux autres pilotes… L’avenir nous dira comment les mafieuses vont réorganiser la meute après un tel chamboulement…

Bon voyage mes filles, mon cœur n’est pas prêt de s’arrêter de saigner, mais je vous remercie infiniment pour tout ce que vous m’avez donné. Il me reste ce trésor si précieux de souvenirs indélébiles, et toute votre descendance que je suis fière d’avoir à mes côtés.

A vous tous, chers amis, qui avez un petit bout d’Arissa dans vos plissés, en direct ou via les lignées de ses filles Cannelle, Carthame, Cardamome et Bergamote, je me devais de vous tenir informés. Prenez-en soin comme vous avez toujours su le faire, ce sont mes petites pépites…